Michaël Rhéaume : Nous pouvons apporter de bons atouts provenant du Canada et les jumeler à ceux de l’Europe

Il y a tout juste un an les Corsaires de Nantes sombraient déjà en ce début de saison après de terribles prestations mais maintenant tout cela est du passé car l’équipe a tourné la page grâce à de nouvelles arrivées talentueuses mais aussi grâce à un nouvel entraîneur qui prend ses aises à la patinoire du Petit-Port. Après une première défaite lors de l’ouverture du championnat, Michaël Rhéaume et ses acolytes se sont vite remobilisés et ont pu battre les champions de la saison régulière sur un score assez large, une première satisfaction pour cette équipe Nantaise ambitieuse mais le chemin reste long et la Ligue Magnus loin. Match après match, les Corsaires de Nantes imposent leur jeu tout en espérant continuer tout au long de la saison. Entretien avec Michaël Rhéaume, l’un des six Canadiens.

 

« Cela n’arrive pas souvent dans le monde du hockey. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Michaël, comment vas-tu ? Pour commencer, peux-tu te présenter s’il te plaît ? 

M.R : Ça va très bien, merci. Premièrement, je viens du Canada et plus précisément de la région de Québec. J’ai 22 ans, j’en suis présentement à ma troisième saison de hockey en France, dont ma deuxième sur Nantes.

Deuxième saison pour toi avec les Corsaires de Nantes, après une année 2016-2017 un peu catastrophique pour vous, c’était important pour toi de continuer l’aventure avec les Nantais afin de nous montrer que vous étiez capables de monter le club ? 

Nous avons eu quelques difficultés l’an dernier, nous avions un bon potentiel mais nous manquions de cohésion et je crois que l’alchimie n’a pas bien prise. J’ai aimé l’organisation Nantaise et je crois qu’elle a les capacités pour développer une équipe talentueuse et ainsi monter de ligue.

Deux saisons, deux entraîneurs et deux effectifs différents, c’est la première fois que tu vis ce genre de situation ?  

Oui effectivement, cela n’arrive pas souvent dans le monde du hockey mais je crois que tous ces changements ont permis de faire un pas vers l’avant pour l’organisation et ses joueurs.

Michael Rhéaume

« Nous pouvons apporter de bons atouts provenant du Canada et les jumeler à ceux de l’Europe. »

La saison dernière avait été très compliquée et là nous voyons une toute autre équipe, quel a été le déclic si nous comparons ça à la saison passée ? 

Nous avons perdu de très bons morceaux mais avons acquis cette saison de nouveaux joueurs extrêmement talentueux qui font, je crois, une différence. Nous allons tous dans la même direction et pour le moment les résultats y sont.

Que vous a dit le nouveau coach lors de son arrivée ? 

Que nous avions une bonne équipe mais jeune. Que nous allions devoir lui faire confiance, effectuer les petits détails qu’il soulève et bien suivre le plan de match, étant donné notre manque d’expérience.

Il y a beaucoup de Canadiens dans l’équipe, est-ce qu’on essaie de beaucoup jouer sur ce jeu outre-manche ? 

Effectivement, nous sommes six canadiens cette saison, c’est la première fois que j’ai la chance d’en côtoyer un aussi grand nombre en France. Je crois que le style de jeu nord-américain et européen est totalement différent. Nous pouvons apporter de bons atouts provenant du Canada et les jumeler à ceux de l’Europe.

Michaël Rhéaume 2

« La route est longue mais nous devons y aller match par match. »

Début de saison canon, qu’en penses-tu ? 

Nous n’avons pas eu le résultat espéré au premier match, mais nous avions vu de belles choses, malgré la défaite. Nous avons bien joué les deux derniers matchs en totalisant deux victoires dont une contre les champions en saison régulière de l’année dernière. Nous sommes satisfaits jusqu’à présent mais nous en avons encore beaucoup à faire.

La ligue Magnus est le grand objectif mais la route est longue, dans quelle optique démarres-tu cette saison ? 

Je crois que chaque équipe qui se bat bien en D1 a pour objectif de monter en Magnus. Évidemment, la route est longue mais nous devons y aller match par match et terminer dans une bonne position pour les playoffs. Par la suite, tout peut arriver, il suffit aussi d’y croire.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ? 

Évidemment, une saison extraordinaire des Corsaires, que l’équipe reste en santé afin d’éviter des blessures et bien-sûr une montée en Magnus serait complètement folle !

 

Kentin

Photos : Fabienne Félicité (Photo de couverte & 2) ; Corsaires de Nantes – Elise Fragnaud (1)

Une réflexion sur “Michaël Rhéaume : Nous pouvons apporter de bons atouts provenant du Canada et les jumeler à ceux de l’Europe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s