Oréane Lechenault : C’est toujours avec émotion et des étoiles dans les yeux que je me rappelle des JO de RIO

On ne cesse de le dire mais Oréane Lechenault est décrite par cette phrase : « Petite par la taille mais grande par le talent ». Désignée comme la plus jeune de la délégation Française lors des Jeux Olympiques 2016 de Rio, cette jeune gymnaste a vécu une expérience inoubliable et presque impensable lors de ses débuts. C’est avec des mots touchants et une émotion particulière qu’Oréane Lechenault revient sur cette compétition qui a littéralement changé sa vie. Passée par plusieurs clubs, cette jeune fille évolue depuis quelques années à l’INSEP, une structure qui pourrait lui permettre d’atteindre un nouvel objectif et de réaliser un nouveau rêve, celui d’une médaille lors des JO de Tokyo, une ambition tout à fait abordable pour cette petite puce qui ne demande qu’à réussir grâce à son travail et à sa détermination. Suivie par des milliers de jeunes filles et de jeunes garçons, la Française sera entièrement reconnaissante pour ces fans qui la suivent depuis longtemps. Entretien avec une grande championne.

 

« C’est toujours avec émotion et des étoiles dans les yeux que je me rappelle des JO de RIO. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Oréane ! Comment vas-tu ? C’est ton deuxième passage sur le site mais peux-tu te présenter à nouveau s’il te plaît ? 

O.L : Bonjour, je vais bien. Je m’appelle Oréane Lechenault, je viens d’avoir 17 ans, je suis licenciée à EG Rouen. J’ai démarré la gym à l’âge de 7 ans au club de l’ancienne de Paris. Ensuite, je me suis entraînée quelques années à l’US Créteil avant d’intégrer en août 2011 le Pôle espoirs de Toulon auprès d’Eric et Céline BOUCHARIN. Suite à la fermeture de ce dernier je suis partie sur Paris à l’INSEP où désormais je m’entraîne auprès de WANG Hong et MA Jianfu. Ma vie se partage entre l’école et la gym (hésitante), un peu plus la gym.

Il y a plus d’un an tu devenais la benjamine du comité Olympique pour les JO de Rio 2016, lorsque tu repenses à ça il y a forcément des étoiles dans tes yeux ? 

Oui effectivement c’est toujours avec émotion et des étoiles dans les yeux que je me rappelle des JO de RIO. Faire les JO est le rêve de tout sportif, c’était mon rêve de petite fille et je suis parvenue à l’atteindre. J’ai vécu une aventure extraordinaire avec en plus la prime d’être la plus jeune de toute la délégation Française. Quand je repenses à 2016 je me dis que j’ai vécu une année exceptionnelle. Je me dis que le travail de toutes ces années a été récompensé mais tout est allé si vite. Cela s’est tellement enchaîné vite que j’ai eu du mal à réaliser tout ce qui m’est arrivé en 2016.

Le 10 septembre 2016 tu avais accepté de répondre à nos questions et tu nous disais que l’ambiance était incroyable, as-tu gardé chaque détail de ce moment en tête ? 

Avec les filles on a vécu, en 2016, des moments inoubliables et tellement forts comme le Test Event. Une seule compétition pour qualifier la France aux JO, l’erreur n’avait pas sa place. Je n’ai jamais eu autant le trac de ma vie. Notre médaille à Berne au championnat d’Europe et le Graal avec les JO. Avec les filles nous sommes unies à jamais par des moments d’émotions qui ne peuvent s’expliquer. On a vécu tant de choses ensemble en une année.

Oréane Lechenault

« Ce qui me plait vraiment est le fait de valoriser mon sport que j’adore. »

Forcément lorsque l’année est passée on en reparle de ce moment entre filles, y a-t-il toujours de la déception par rapport au résultat ou au contraire tu réalises ce que tu as vécu ?

La déception est toujours en nous quand on ne parvient pas au sommet. Bien sûr je suis déçue de ne pas être rentrée au concours général aux JO et déçue de mes deux chutes mais j’ai vécu une expérience tellement extraordinaire. Enflammer le public avec mon sol, un truc de fou.

Ton rêve était aussi de rencontrer Teddy Riner, finalement les JO était une réelle découverte dans tous les points ? 

Oui les JO étaient pour moi une véritable découverte, une expérience unique. Voir ce grand sportif en vrai j’étais très impressionnée et fière d’être ici avec eux.

Ta notoriété a augmenté ainsi que les sollicitations, te reconnait-on dans la rue ou autres ? 

Je ne sais pas si ma notoriété a augmenté, j’ai des fans qui me suivent depuis longtemps et que je remercie d’être toujours à mes cotés. Cela m’est déjà arrivé oui qu’on ne me reconnaisse, ça me fait toujours bizarre. Ce qui me plait vraiment est le fait de valoriser mon sport que j’adore, le faire connaitre car le gym est ma passion.

Oréane Lechenault 1

« Je comprends qu’à un moment on ait envie d’autres choses. »

On a vu beaucoup de départs au niveau de l’INSEP, comment as-tu vécu cela ? 

Les départs existent dans tous les pôles, à Toulon j’en ai vu beaucoup. Il y en a aussi à l’INSEP. La gym est un sport qui met notre corps à rudes épreuves. Je comprends qu’à un moment on ait envie d’autres choses et je le respecte c’est un choix qui n’est jamais simple à prendre. Les départs, je n’aime pas ça par nature. Cela me rend triste de voir partir mes amis mais je sais qu’elles ne sont jamais loin et grâce aux nouvelles technologies on garde contact et c’est chouette

Les JO ont dû te remotiver pour la suite, ceux de Tokyo doivent être l’objectif principal ? 

Oui faire les JO ça boost à 200%. Mon objectif bien sûr reste TOKYO 2020 en espérant faire mieux qu’à RIO.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ? 

Faire une super année 2017/2018 car l’année post-olympique pour moi a été une année avec beaucoup de changements et d’adaptations.

 

Kentin

Photos : Laurie Pina (1) ; Page Facebook officielle d’Oréane Lechenault

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s