Loan His : C’est ça qui rend encore plus magique ce qu’on vit

Elle vivait pour réaliser ce rêve et il a vu le jour en août dernier dans l’une des plus belles villes du Monde, Rio de Janeiro. Jeune gymnaste de dix-huit ans, Loan His a réalisé son rêve de gosse, un rêve qui ce sera transformé en objectif quelques années auparavant. Perfectionniste, celle qui rêve de remporter une médaille Olympique a au moins eu la chance d’y participer et a fait rêver beaucoup de gamines. Membre du Saint Denis Gym Réunion, elle est pourtant passée par Nantes et par le regretté Pôle de Toulon, des passages qui ont formé notre jeune championne. Alors qu’une carrière de gymnaste s’arrête jeune, Loan His espère bien aller jusqu’à Tokyo et monter sur une des marches du podium Olympique, une ambition qui pourrait bien se faire si notre Française continue sa belle progression. Entretien.

 

« Ce sera les championnats d’Europe. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Loan ! Comment vas-tu ? Pour commencer, peux-tu te présenter s’il te plaît ? 

L.H : Bonjour, ça va bien. Je suis Loan His, gymnaste de haut niveau et je m’entraîne à l’INSEP.

Avant d’entrer dans le vif du sujet j’aimerai que tu nous parles de la nouvelle saison qui pointe son nez, quelles sont tes ambitions ? 

Mon premier objectif est les Massilia en novembre pour mon retour en compétition et après ce sera les championnats d’Europe.

Quel bilan as-tu tiré de la saison passée ? 

J’ai pas de bilan pour la saison passée comme je n’ai rien fait à cause de mon pied.

 

« C’est ça qui rend encore plus magique ce qu’on vit. »

Il y a plus d’un an tu vivais l’un des plus grands moments de ta jeune carrière puisque tu prenais part aux Jeux Olympiques de Rio, quand tu repenses à ça, quelles émotions te viennent en tête ? 

Un rêve qui s’est réalisé et il n’y a pas vraiment d’émotions pour décrire cela tellement c’était fou.

On se rappelle tous de ton parcours, est-ce qu’à seize ans on se rend réellement compte de ce qu’on vit ? 

Non, on ne s’en rend vraiment, vraiment pas compte et c’est ça qui rend encore plus magique ce qu’on vit.

Quelles ont été les conséquences de tout cela ? 

À partir du moment où tu décides de faire du haut niveau tu dois prendre en compte tout cela, donc oui il y a des douleurs, blessures et de la fatigue.

 

« L’utiliser pour me pousser encore plus. »

Comment as-tu géré l’augmentation de ta popularité, des sollicitations etc ? 

Tranquillement sans se mettre de pression et au contraire l’utiliser pour me pousser encore plus.

Et les jours suivants ton retour en France, étaient-ils difficiles ? 

Oui un peu parce qu’il y avait plus rien d’un coup.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ? 

Revenir au plus haut de ma forme pour cette année et pour poursuivre jusqu’à Tokyo.

 

Kentin

Photo : Fédération Française de Gymnastique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s