Naémi Ardouin : Grâce à ce changement de club j’ai pu prendre confiance en moi

Elle est remplie de fougue mais aussi de rêves et d’ambitions. A seulement quinze ans, cette jeune handballeuse vient d’intégrer le NLAH, une structure adaptée afin de la faire progresser et l’emmener au plus haut niveau. Auparavant à Saint Pazanne, Naémi Ardouin est en train d’accomplir une première étape de son rêve mais malgré son âge cette jeune fille possède une grande maturité, ce qui lui permet de prendre son temps sans se brûler les ailes, une qualité qui pourrait bien lui servir pour la suite. Alors qu’elle va achever sa préparation pour le début de saison en U18, notre novice Nantaise a hâte de fouler le parquet de sa nouvelle salle et de lancer sa nouvelle vie avec un regard déterminé porté vers l’avenir. Entretien avec l’avenir du handball.

 

« J’ai trop hâte de reprendre. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Naémi ! Comment vas-tu ? Pour commencer, peux-tu te présenter s’il te plaît ? 

N.A : Bonjour, je vais bien merci. Je m’appelle Naémi Ardouin, je viens de faire ma rentrée en pôle espoirs handball au lycée Blaise Pascale et je joue au handball en U18 National.

Tu es une jeune joueuse du NLA U18, comment se passe la préparation ? 

J’ai repris la préparation il y a un mois avec la N1 et je fais mon premier match en U18 dans une semaine. J’ai trop hâte de reprendre.

Tu es arrivée en été 2016 donc plus d’un an, quel bilan as-tu tiré de cette première saison ? 

Je pense avoir progressé et j’ai eu la chance de passer au niveau supérieur cette année. Grâce au handball j’ai appris à connaître de nouvelles personnes avec qui je m’entends très bien.

 

« Grâce à ce changement de club j’ai pu prendre confiance en moi. »

Tu entames donc ta deuxième année avec le club Nantais, comment t’es-tu adaptée à ce nouveau mode de vie ? 

Effectivement, il faut que je m’habitue à un plus haut niveau. J’ai également des déplacements moins importants que l’année passée car je suis maintenant dans une structure adaptée.

Forcément passer de Sainte Pazanne au NLA est quelque chose de spécifique, quelle est la réaction de tes amies ? Sont-elles admiratives ? 

Mes amies étaient très contentes pour moi mais j’étais quand même triste de devoir partir elles m’ont dit que j’allais faire de nouvelles rencontres et c’est le cas.

Est-ce à ce moment qu’on se rend compte du potentiel qu’on possède ? 

Grâce à ce changement de club j’ai pu prendre confiance en moi, ce que je n’avais pas auparavant et effectivement j’ai pu me rendre compte du potentiel que j’ai et il me reste encore beaucoup à faire et à travailler pour l’utiliser.

 

« C’est un objectif difficile mais je veux essayer de le l’atteindre. »

Quelles sont tes ambitions pour la saison 2017-2018 ? 

Pour la saison 2017-2018, j’aimerais montrer que je suis capable de jouer en N1 car je veux pouvoir rester au pôle, c’est un objectif difficile mais je veux essayer de le l’atteindre.

Forcément la jeunesse apporte de la fougue, ton objectif est-il d’intégrer l’équipe professionnelle le plus rapidement ou plutôt de faire étape par étape ? 

Je ne veux pas faire tout trop vite, je préfère faire étape par étape. A chaque année son objectif.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ? 

Ce que vous pourriez me souhaiter de mieux serait de pouvoir faire les JO de 2024.

 

Kentin

Photo : Site officiel du NLA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s