Julie Soulard : Cette nouvelle saison est importante pour le NLAH

Elle avait commencé la saison par une blessure aux cervicales, puis, ses équipières ont débuté le championnat par une cruelle défaite face aux rivales Brestoises. Une défaite qui risque d’avoir quelques conséquences mais Julie Soulard a su relever la barre avec ses équipières puisque la victoire était au rendez-vous face à Dijon, un succès qui redonne confiance aux Nantaises. Mais cette belle performance ne doit pas être la seule puisque les joueuses de Jan Basny vont devoir enchaîner avec un affrontement à Nice, une saison qui s’annonce chargée malgré l’absence de compétition Européenne. Alors qu’elle reprend le rythme petit-à-petit, Julie Soulard reste confiante pour la suite et espère réaliser de belles choses pour sa deuxième saison chez les professionnelles. Expulsée au dernier match, la jeune Nantaise a accepté de revenir sur ce début de championnat. Entretien.

 

« Cette nouvelle saison est importante pour le NLAH. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Julie ! Comment vas-tu ? Pour commencer, peux-tu te présenter s’il te plaît ? 

J.S : Bonjour, oui je vais très bien ! Je m’appelle Julie Soulard, j’ai 23 ans, je suis originaire de la Roche sur Yon. Je suis arrivée à Nantes en 2012 pour pouvoir poursuivre ma formation. J’ai eu la chance d’intégrer le centre de formation et j’entame actuellement ma deuxième année en tant que joueuse professionnelle ! En parallèle, je poursuis des études de pédicurie-podologie.

Tu es au NLA depuis 2012, tu as donc vécu énormément de hauts et de bas, comment sens-tu cette nouvelle saison ? 

Globalement, j’ai vécu plus de hauts que de bas avec la montée en D1, la première qualification en Coupe d’Europe et le quart de finale dans cette même compétition. La fin de la saison dernière a été difficile mais c’est pour cela que cette nouvelle saison est importante pour le NLAH, il faut rebondir. Le groupe est armé pour jouer à fond le championnat et la coupe de France.

Il n’y a pas de compétition Européenne pour vous cette année, c’est donc une saison où il n’y aura pu d’excuses, y a-t-il une petite pression ? 

Il y a toujours de la pression, nous devons mettre tous les moyens de notre côté pour y arriver !

Julie Soulard 1

« Elles risquent d’être très compétitives au cours de la saison. »

Vous avez débuté la saison face à un gros morceau puisque vous affrontiez Brest, vous perdez sur le score de 19-21 alors que vous aviez les capacités de le remporter même si tu n’étais pas là faut-il s’en mordre les doigts alors que ce n’est que la première rencontre ? 

Ça pouvait être une très bonne opportunité pour gagner Brest car elles risquent d’être très compétitives au cours de la saison. Il y a quand même eu beaucoup de points positifs et nous avons su réagir dès le match de ce week-end contre Dijon.

Tu n’étais pas sur la feuille de match, comment as-tu vécu cette rencontre trépidante ? 

J’étais derrière les filles malgré ma place dans les tribunes. J’y ai cru jusqu’au bout.

Tu as réalisé ton retour sur les parquets face à Dijon, une belle victoire, de quoi redonner le sourire ?

Oui, la preuve que nous avons su nous remobiliser par rapport à la défaite contre Brest. Nous avons poussé les ballons, nos arrières ont été performantes ce qui permet de revenir avec la victoire et le sourire.

Julie Soulard 2

« Je pense avoir rempli le rôle qu’on me donne ! »

Comment juges-tu ton retour sur les terrains ? 

Malheureusement, il a été court car je commets une faute sur un repli défensif qui entraîne la blessure d’une joueuse et mon exclusion. Cela a été involontaire de ma part, je ne souhaitais surtout pas ses conséquences pour elle. Au delà de ça, mon entrée a été satisfaisante et je pense avoir rempli le rôle qu’on me donne !

Une belle victoire, que représente-t-elle pour toi ?

Elle marque le lancement de la saison pour le NLA et j’espère que nous allons continuer ainsi contre Nice le week-end prochain.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ? 

Collectivement, que l’on produise un jeu attrayant et qui nous permettra de remporter de nombreuses victoires. Et individuellement, de continuer à progresser et d’augmenter au fur et à mesure mon temps de jeu.

 

Kentin

Photos : Philippe Padioleau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s