Rémy Boissier : Je n’ai rien à perdre mais tout à gagner

Ils ont réalisé une saison 2016-2017 presque parfaite avec une montée en National. Un cap franchi pour cette jeune équipe qui ne connaît pourtant pas ce niveau par rapport à la plupart des équipes présentes dans le championnat mais ce n’est pas pour autant que Rémy Boissier et ses équipiers vont avoir peur d’eux mais ce sera avec le couteau entre les dents que les joueurs de Rodez vont entamer chaque match afin de se maintenir le plus rapidement possible et en créant peut-être l’exploit qui marquera l’histoire du championnat National. Alors que c’est sa quatrième année dans l’équipe première du RAF, le jeune Rémy Boissier espère continuer à faire son trou afin de mener son club au plus haut niveau français et redonner le goût du football à sa ville. Actuellement en préparation pour le prochain match de championnat, Rémy Boissier a accepté de revenir sur la grande montée et le début de la saison. Entretien.

 

« Cette saison doit être un tremplin pour la suite de ma carrière. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Rémy ! Comment vas-tu ? Pour commencer, peux-tu te présenter s’il te plaît ? 

R.B : Bonjour, je vais bien Merci. Je m’appelle Boissier Rémy, j’ai 23 ans, je joue au Rodez Aveyron Football. Je suis au club depuis les U17 nationaux et je viens d’attaquer ma quatrième année dans le groupe un senior (CFA et maintenant National 1).

Joueur de Rodez en National 1, tu as connu la grande montée, quand on reparle de ce moment à quoi penses-tu tout de suite ? 

Tout de suite je pense au groupe soudé qu’on a eu tout au long de l’année. Un groupe qui vivait et qui continue de bien vivre. Des moments magnifiques, des matchs forts à tous les niveaux. Une saison éprouvante autant physiquement que mentalement mais avec une montée en National au bout. On est tous très heureux de pouvoir redonner le goût du monde National au club et à la ville.

Cette montée signifie qu’un cap a été franchi, y a-t-il eu quelques changements chez toi ou dans ton jeu ? 

Oui c’est sûr qu’un cap a été franchi maintenant c’est à moi de prouver que dans cette division je peux aussi faire mon trou comme je l’ai fait en CFA. Je suis toujours le même, je joue avec mes qualités, maintenant c’est sûr que je dois élever mon niveau de jeu. Le fait de rester dans le même club, avec pratiquement les mêmes joueurs et le même coach, m’a fait moins appréhender le niveau. Cette saison doit être un tremplin pour la suite de ma carrière.

Rémy Boissier 1

« On doit continuer sur notre lancée de la saison dernière. »

On sait que les clubs promus peuvent créer la surprise comme Luzenac ou Leicester en Angleterre, est-ce qu’au fond de toi tu y penses aussi ? 

Pour la plupart, nous ne connaissons pas le National mais ce n’est pas pour autant qu’on joue avec le frein à main. On ne se prend pas pour d’autres, on joue les matchs les uns après les autres comme on l’a toujours fait. Si on peut faire peur aux autres équipes, on ne s’en privera pas.

Quand on voit Cholet ou encore Grenoble qui réalise un début de saison tonitruant, c’est quelque chose de très encourageant selon toi ? 

Oui c’est sûr, nous aussi on fait un bon début malgré le fait de ne pas avoir joué la première journée de championnat face à Bastia. On sait que la saison va être longue mais on se doit de tout mettre de notre côté pour vivre cette saison pleinement avec un maintien à la clé.

Le Sporting Club de Bastia devait prendre part au championnat avant d’être relégué par la ligue, le fait d’avoir une équipe en moins est un inconvénient pour vous ? 

Non, ça ne doit pas le devenir en tout cas, en ne jouant pas le dernier match de championnat on doit prendre un maximum de points. Comme je vous l’ai dit, n’ayant pas une équipe avec un grand nombre de joueurs qui connaissent le championnat National, on prend les matchs les uns après les autres. On doit continuer sur notre lancée de la saison dernière.

Rémy Boissier.jpg

« Je n’ai rien à perdre mais tout à gagner. » 

La saison vient de commencer et sera longue, dans quelle optique vas-tu vivre cette saison ? 

Je vais tout mettre en œuvre pour engranger un maximum d’expériences et en faisant tout mon possible pour faire parti de tous les matchs même si je sais que ma saison sera longue, je me dois de ne pas me donner de limites. Je viens d’un petit club, je n’ai rien à perdre mais tout à gagner. On sait très bien que dans le football tout est possible, alors je me donne aucune limites. Je veux vivre la saison pleinement et m’épanouir pour essayer de voir plus haut.

Quels sont tes objectifs à long terme ? 

Mes objectifs sont simples, faire le plus de matchs cette saison, continuer à progresser et essayer de voir plus haut la saison prochaine. Maintenir le club en National dans un premier temps fait parti de mon objectif.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ? 

De continuer sur ma lancée de la saison dernière, essayer de faire une saison pleine à ce niveau. Que le club soit content de moi et de notre équipe. Et pourquoi pas, voir dans la division plus haute la saison prochaine.

 

Kentin

Photos : Cédric Meravilles (Photo de couverture)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s