Maryanne Hinault : J’étais ravie à l’idée de pouvoir vivre cette expérience

Elle fait partie de cette catégorie de personnes qui ont un talent inné. Alors que Maryanne Hinault pratique le cyclisme depuis trois ans seulement, la célèbre fille de l’ex sprinteur Sébastien Hinault compte déjà un palmarès bien conséquent et quelques sélections en équipe de France. La jeune Bretonne représente désormais l’avenir du cyclisme féminin en pleine expansion. Après un championnat de France de l’avenir encourageant pour cette jeune femme de dix-sept ans, les championnats d’Europe, quant à eux, ont été plus difficiles pour elle mais la Française ne retiendra que l’expérience vécue après seulement trois ans de cyclisme. Présente pour les championnats de France sur piste à Toulon avec la sélection Bretonne, Maryanne Hinault a tout de même accepté de nous accorder quelques minutes pour répondre à nos questions. Entretien.

 

« C‘était une découverte pour moi. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Maryanne ! Comment vas-tu ? Ce n’est pas ton premier passage sur le site mais pourrais-tu te présenter pour nos lecteurs s’il te plaît ? 

M.H : Bonjour, ça va merci. Je m’appelle Maryanne Hinault, j’ai dix-sept ans, je suis en junior première année et je fais du vélo depuis trois ans.

Tu as récemment participé aux championnats d’Europe juniors avec l’équipe de France, expliques nous un peu la sensation que tu as ressenti en te dirigeant vers la ligne de départ ? 

J’étais contente d’être là et de pouvoir représenter la France pour les championnats d’Europe mais j’avais tout de même une part de stress avec l’envie de bien faire.

Quelques semaines auparavant tu prenais part aux championnats de France, après les deux bonnes performances, sentais-tu quand même qu’il te manquait une chose pour réussir au niveau Européen ? 

Je n’avais jamais fait de course internationale auparavant, je ne savais pas trop à quoi m’attendre, c’était une découverte pour moi.

Maryanne Hinault

« J‘étais ravie à l’idée de pouvoir vivre cette expérience. »

Lorsque tu as vu ton nom dans la sélection avec l’équipe de France, comment as-tu réagi ? 

Je ne mis attendais pas vraiment mais j’étais ravie à l’idée de pouvoir vivre cette expérience.

C’est une course importante pour une jeune cycliste, as-tu eu une pression avant de donner tes premiers coups de pédales ? 

Oui car j’avais l’envie de bien faire mais une fois le départ donné on oublie la pression.

Quel était l’objectif ? 

Faire un bon travail d’équipe notamment pour notre sprinteuse.

Maëva Paret-Peintre a pu se hisser dans le top 10, est-ce qu’on espérait mieux dans l’effectif ? 

On aurait pu mais une sixième place était déjà très satisfaisante, de plus, il y a eu un bon collectif durant la course.

Maryanne Hinault 1.jpg

« Je reste motivée et j’aimerai bien figurer. »

La saison va bientôt toucher à sa fin mais il reste quelques compétitions importantes, dans quelle optique abordes-tu cette fin de saison ? 

Oui je suis actuellement sur les championnats de France sur piste, je reste motivée et j’aimerai bien figurer.

Peux-tu nous faire un petit bilan de ta saison ?

J’ai une victoire cette saison, je suis championne de Bretagne sur route et au 500m sur piste, et j’ai effectué trois stages en équipe de France.

Comment réagissent les personnes quand tu leur dis que tu pratiques le cyclisme depuis trois ans seulement ?  

Ils disent que je commence bien (sourire).

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ? 

De continuer à prendre du plaisir sur le vélo tout en progressant petit à petit.

 

Kentin

Photos : Moments eye – CyclingPhoto.dk (1) ; 2017 European Road Cycling (2) ; Olivia Nieto (Photo de couverture)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s