Janna Mouffok : Je n’ai jamais vu une gymnastique aussi courageuse qu’elle

Elle vivait cette saison avec un seul mot d’ordre, découverte. Pour sa première année à l’INSEP, Janna Mouffok a dû s’adapter à un tout nouveau mode de vie, celui d’une gymnaste professionnelle. Une année qu’elle a pu vivre sans pression scolaire car la jeune licenciée du club de Meaux n’était qu’en seconde, un fait non négligeable pour passer une bonne saison. Mais ce n’a pas été de tout repos puisque Janna Mouffok a vécu le départ de l’une de ses amies, Assia Khnifass, un moment qui a endurci notre jeune femme de seize ans. Maintenant son regard est porté vers l’avenir et la nouvelle saison qui va bientôt débuter avec de nouveaux objectifs en tête. Entretien.

 

« Il a fallu que je m’adapte à un nouveau mode de vie. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Janna ! Comment vas-tu ? Pour commencer, peux-tu te présenter s’il te plaît ?

J.M : Bonjour, ça va super bien ! Je m’appelle Janna Mouffok, j’ai seize ans, je fais de la gymnastique, je m’entraîne à l’INSEP depuis l’année dernière et je suis licenciée au club de Meaux gymnastique.

Tu as intégré l’INSEP durant l’été 2016, ça va bientôt faire un an, peux-tu nous faire un bilan de cette première saison dans cette infrastructure impressionnante ?

C’a été une saison compliquée pour moi, il a fallu que je m’adapte à un nouveau mode de vie, un fait que j’ai eu un peu de mal à gérer, il a aussi fallu que je m’adapte à une nouvelle manière d’entraînement et à mon nouveau corps.

Tu as aussi fait les Massilia avec l’équipe de France, est-ce à ce moment-là que tu t’es rendue compte de ce que tu vivais ?

Oui c’est vrai que pouvoir représenter la France c’est quelque chose d’exceptionnelle surtout dans une grande salle comme les Massillia !

 

« J’ai vécu la saison au jour le jour en me donnant au maximum. »

Lors de tes débuts à l’INSEP, comment abordais-tu cette année qui était cruciale pour toi puisque pour une première on n’a pas vraiment le droit à l’erreur ?

Lors de ma rentrée, je ne me suis pas du tout mise la pression par rapport à ça, j’ai vécu la saison au jour le jour en me donnant au maximum.

Quels étaient tes objectifs et sont-ils remplis ?

Je n’avais pas d’objectifs précis pour cette année, je voulais juste être performante et me donner à fond.

Tu as terminé ton année de seconde et l’année prochaine ce sera le bac de Français, comment comptes-tu gérer les deux domaines ?

À l’INSEP nous sommes bien encadrés par rapport à cela donc ça ne devrait pas être compliqué de gérer la gym et l’école.

 

« Je n’ai jamais vu une gymnastique aussi courageuse qu’elle. »

On a appris il y a quelques jours la nouvelle par rapport à Assia Khnifass, qu’aimerais-tu nous dire de cette jeune gymnaste ?

Assia est une fille que j’aime beaucoup, peut-être timide mais adorable. Je n’ai jamais vu une gymnastique aussi courageuse qu’elle, cela me brise le cœur de voir son départ de l’INSEP pour des problèmes financiers.

Tu vas entamer ta deuxième année à l’INSEP, quels sont tes objectifs ?

J’ai un objectif dans la tête, c’est le championnat d’Europe. Après je veux performer et progresser encore tout en prenant du plaisir.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ?

Une saison sans blessure et réussir mon bac de français.

 

Kentin

Photo : Michaël Motz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s