Alexis Tanghe : Je me suis dit qu’il était préférable que je change de cap

Le jour de la montée sera peut-être l’un des plus bons moments de sa carrière. Après une première partie de saison décevante au niveau des performances, les joueurs de Boulazac ont su relever la tête et surprendre tout le monde en se qualifiant pour les playoffs et en les remportant, serait-ce la plus belle performance en ProB ? On ne le saura peut-être jamais. Un titre qu’Alexis Tanghe et ses équipiers ont fêté avec les supporters, un groupe nommé comme le sixième homme de cette finale très tendue entre l’Hermine de Nantes et Boulazac. Une montée en ProA que ne connaîtra pas Alexis Tanghe puisque l’ancien joueur de Roanne a décidé de se lancer un nouveau défi à bientôt vingt-sept ans en revenant dans son ancien club, Roanne. Une destination que le sniper de Boulazac est content de trouver avec de nouveaux objectifs en tête, surtout celui d’une nouvelle montée. Après avoir fêté la victoire d’une belle manière, Alexis Tanghe a accepté de répondre à nos questions avec humour mais aussi avec fatigue puisque les nuits ont été courtes depuis le sacre de Boulazac. Entretien.

 

« Je suis content de revenir à Roanne. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Alexis ! Comment vas-tu ? Pour commencer, peux-tu te présenter s’il te plaît ?

A.T : Bonjour, ça va très bien ! Je m’appelle Alexis Tanghe, j’ai vingt-six ans et je joue au poste d’ailier fort/pivot.

Aujourd’hui, tu es sur un petit nuage après la superbe fin de saison de Boulazac qui vous permet de monter en Pro A, même si tu ne vas pas faire parti de l’aventure 2017-2018, qu’est-ce que cette montée représente pour toi ?

Une ligne de plus à mon palmarès (rires) non je plaisante ! C’est l’aboutissement d’un long travail collectif et individuel, le travail d’un groupe, la récompense de toutes les frustrations accumulées !

En effet, tu prends la direction de Roanne qui a réalisé une saison moyenne, qu’est-ce qui t’a motivé te lancer ce nouveau défi ?

Le projet du coach, il m’a appelé et m’a parlé du club, des ambitions pour les années à venir et forcément ça m’a plu. Après, qu’ils aient fait une saison moyenne l’an dernier ne change rien pour moi, l’effectif va beaucoup changer la saison prochaine et tout le monde sait que la ProB est un championnat hyper homogène, à deux victoires tu peux être dans le top 5 ou alors 15 du championnat.

Un retour dans ce club qui tu as connu en Pro A de 2012 à 2014, l’objectif va forcément être la montée, à bientôt 27 ans, comment vas-tu aborder cette saison ?

A 27 ans, j’aborderai la saison comme les autres, très motivé avec juste un peu plus de maturité forcément. Je suis content de revenir à Roanne aussi pour montrer aux gens comment j’ai évolué car je reviens dans un tout autre contexte.

Alexis Tanghe 1

« On savait tous qu’on avait les moyens d’aller au bout. »

Si on revient à la deuxième partie de saison qui a été flamboyante, quel a été le déclic pour faire une telle remontée ?

La défense ! Tout le monde s’est mis sur les mêmes rails. C’était évident qu’il nous fallait progresser dans ce secteur et tout le monde a joué le jeu. On était focalisé sur le même objectif et ça nous a beaucoup aidés.

On ne s’attendait pas à voir une finale Nantes – Boulazac, que vous a dit le coach avant le dernier match pour valider la montée ?

Moi je m’attendais à jouer la finale ! (rires) Le championnat est très, très homogène donc faire des pronostiques arrivé en playoffs c’est sûr que c’est dur mais comme je l’ai dit avant, tout le monde était concentré sur le même objectif match après match et on savait tous qu’on avait les moyens d’aller au bout.

Comment avez-vous fêté ça ?

Je vais juste dire qu’on n’a pas beaucoup dormi ! On est resté avec pas mal de supporters dans le centre ville à manger et festoyer !

Comment juges-tu tes trois performances ?

J’ai toujours du mal à faire mon auto-critique. Je pense qu’il faut regarder le temps de jeu, je n’ai pas mal joué et je pense avoir pas mal défendu, on a bien étiré la défense Nantaise qui m’avait laissé des shoots sur le premier match mais pas sur les deux autres ce qui a permis à mes coéquipiers d’avoir plus d’espaces. En tout cas, j’étais hyper motivé pour les trois matchs ! J’ai eu un peu peur, après notre défaite à Nantes, que les gars soit un peu abattus mais le lendemain on savait ce qu’on avait à faire chez nous, on savait que ça serait un match super chaud mais qui n’a jamais rêvé de vivre des matchs comme ça ?

Alexis Tanghe

« Je me suis dit qu’il était préférable que je change de cap. »

Si on revient à ton départ, pourquoi ne pas avoir prolongé ?

Je savais que je n’aurai pas beaucoup de places pour m’exprimer en ProA avec ce coach. Alors quand la Chorale m’a contacté avec ce projet, je me suis dit qu’il était préférable que je change de cap.

Penses-tu déjà à des objectifs personnels que tu pourrais te fixer ?

J’ai toujours pleins d’objectifs en tête même parfois trop peut-être mais c’est ce qui me fait avancer.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ?

De mieux ? Alors sur le long terme ou pas ? Tout dépend ! (rires) Mais pour le moment une montée d’ici deux ans avec la Chorale je m’en contenterai !

 

Kentin

Photos : Nicolas Ravinaud – Photographe officiel du BBD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s