Kenny Fidji : C’est le début de quelque chose qui j’espère va durer longtemps

Il ressort d’une très longue coupure à cause d’une blessure aux croisés mais ce n’est pas pour autant que le jeune Kenny Fidji a délaissé son rêve de handballeur professionnel. Un rêve pour ce jeune joueur qui s’est réalisé il y a peu de temps en signant son tout premier contrat professionnel qui ne débutera qu’en juillet 2018. Avant ça, le joueur de Chambéry qui a fait toutes ses classes dans le même club va devoir se préparer intensément afin d’arriver chez les professionnels avec un physique et une envie à toutes épreuves pour se faire une place dans l’effectif de la Lidl StarLigue. En tout cas, l’histoire entre Kenny Fidji et Chambéry continue, en espérant que cette nouvelle aventure va durer longtemps. Alors que les vacances ne seront pas de tout repos pour Kenny Fidji, nous sommes partis à sa rencontre pour lui poser quelques questions. Entretien.

 

« C’est le début de quelque chose qui j’espère va durer longtemps. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Kenny ! Comment vas-tu ? Peux-tu te présenter s’il te plaît ?

K.F : Bonjour, ça va bien. Je m’appelle Kenny Fidji, j’ai dix-neuf ans et je suis au centre formation de Chambéry. Je suis passé par la classe sportive et j’ai été champion de France au collège.

Tu as récemment signé ton contrat professionnel avec Chambéry mais tu ne débuteras avec eux qu’en juillet 2018, comment vas-tu gérer cette attente ?

Je reviens de quatorze mois de blessure à cause des croisés donc pour moi c’est revenir à mon meilleur niveau et essayer d’attaquer bien comme il faut avec les pros.

Ce contrat est clairement l’aboutissement d’un rêve ?

J’ai commencé le handball à Chambéry à douze ans et pour moi je dois leur rendre ce qu’ils m’ont donné depuis gamin. C’est le début de quelque chose qui j’espère va durer longtemps.

 

« Je ne suis pas tombé au plus bas. »

Cependant tu vas jouer avec le centre de formation comme d’habitude, selon toi, vas-tu te fixer des objectifs ?

Je vais essayer de retourner en équipe de France et d’être présent sur des feuilles de match avec les professionnels.

Si on en vient à l’équipe de France, est-ce l’objectif le plus important ?

Pas que mais ça en fait parti.

Actuellement tu es en vacances, comment comptes-tu les gérer ?

Pour moi, ça va être du repos et de la musculation afin d’augmenter en volume pour éviter de me faire découper avec mon physique.

Si on revient sur le sujet de ta grosse blessure, comment était le mental durant cette longue période ?

J’ai fait avec, je ne suis pas tombé au plus bas car j’ai su gérer ça en étant tout le temps occupé. Je n’ai pas eu le temps de vraiment penser à ça, j’ai gardé le moral.

 

« Je n’ai pas trop de questions à me poser sur ça. »

Même si la saison prochaine est encore loin, est-ce que tu imagines des moments que tu aimerais vivre avec les pros ?

Commencer les matchs, j’ai déjà vu la vie dans le vestiaire parce que j’allais faire mes soins avec eux donc je me suis intégré doucement, le plus important reste le handball.

Maintenant que tu es considéré comme professionnel, à seulement dix-neuf ans comment engages-tu cette saison 2017-2018 ?

Je n’ai pas vraiment réalisé le fait d’être encore si jeune que ça (rires) et d’être en contrat professionnel à dix-neuf ans. Quand je vois certains faire le chemin plus tôt et d’autres plus tard, je vois que je n’ai pas trop de questions à me poser sur ça.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux ?

Pas trop de pépins physiques, faire de belles saisons et de bien m’améliorer au fil des jours.

 

Kentin

Photo : Facebook de Kenny Fidji

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s