Sébastien Vigier : Je pense avoir franchi un cap cette saison

A seulement vingt ans, Sébastien Vigier incarne déjà le rôle du successeur lorsque François Pervis partira. Jeune et fougueux, ce jeune pistard médaillé de bronze lors des derniers mondiaux remarque une progression constante depuis quelques années. Aujourd’hui, les ambitions se multiplient pour Sébastien Vigier qui va se frotter à des grands noms de la piste comme François Pervis ou encore Benjamin Edelin lors de la 22è édition du Trophée des Sprinteurs qui est organisé par Couëron le 9 septembre prochain !  Une compétition que le licencié de l’US Créteil apprécie grâce à son ambiance conviviale et à ses supporters toujours présents. Juste avant sa longue pause d’été, nous sommes partis poser quelques questions à Sébastien Vigier. Entretien.

 

« Je pense avoir franchi un cap cette saison. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Sébastien ! Comment vas-tu ? Peux-tu te présenter s’il te plaît ?

S.V : Bonjour, ça va bien. Alors je suis Sébastien Vigier, j’ai vingt ans et je pratique le cyclisme sur piste, plus précisément le sprint.

Quand on regarde ton parcours de pistard, on voit que ça monte crescendo au niveau des résultats, sens-tu une progression constante depuis quelques temps ?

Oui, en fait depuis que je m’entraine spécifiquement pour le sprint, c’est-à-dire lors de ma deuxième année au Pôle d’Ile de France et ma deuxième année junior, je me suis vraiment senti progresser cette année entre le championnat d’Europe à St-Quentin et le championnat du Monde à Hong Kong, je pense avoir franchi un cap cette saison.

Tu as même été médaillé de bronze pour tes premiers championnats du Monde sur piste, un résultat qui dépassait toutes tes attentes ?

Oui, je ne m’y attendais vraiment pas, je savais que notre vitesse était performante mais je ne pensais pas jouer une médaille.

Une médaille en vitesse par équipes, étais-tu déçu de tes autres résultats ?

Un petit peu, j’espérais me rapprocher du top 5 en individuel. Je réalise le troisième temps des qualifications puis je me fais sortir en huitième donc forcément un peu de déception. Mais bon, j’aurais d’autres chances !

Sébastien Vigier 1

« C’est toujours agréable de courir dans une telle ambiance.« 

En septembre, tu vas participer au Trophée des Sprinteurs à Couëron pour la deuxième fois, qu’est-ce qui t’a convaincu de retourner là-bas ?

C’est une très belle course, il n’y a qu’à regarder les grands noms présents qui viennent de toute l’Europe. Et le public est aussi toujours au rendez vous. C’est toujours agréable de courir dans une telle ambiance.

Que représente cette compétition pour toi ?

Ce sera la première compétition après une coupure cette été, donc l’occasion de se jauger avant la saison hivernale, de jauger nos adversaires et de reprendre des automatismes en compétition.

Il y aura encore François Pervis et Benjamin Edelin avec cette fois-ci quelques féminines, comment abordes-tu ce genre de compétition ?

Oui, ce sont deux coureurs que j’apprécie et qui ont un gros niveau. J’y vais sans trop de pression, j’espère être en bonne forme d’ici là pour pouvoir courir contre ces coureurs expérimentés et essayer de les titiller.

Est-ce qu’on arrive là-bas avec un objectif ?

Alors en terme de résultats c’est difficile de se fixer un objectif car on ne connait pas l’état de forme de tout le monde, mais en général, quand on va sur une compétition c’est pour la gagner !

Sébastien Vigier.jpg

« C‘est l’occasion parfaite pour prendre ses marques et juger son état de forme. »

L’événement est encore loin, comment se passe ta saison actuellement ?

Je suis actuellement dans un gros bloc de travail en vu des championnats d’Europe espoirs cet été et des championnats de France, cela se passe plutôt bien.

Le Trophée des Sprinteurs se déroulant quelques semaines avant les championnats d’Europe, va-t-il servir de tremplin afin de se mettre en forme pour la compétition européenne ?

Exactement, c’est l’occasion parfaite pour prendre ses marques et juger son état de forme avant le championnat.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ?

Des titres cet été et cet hiver !

 

Kentin

Photos : Dave Urquhart (1) ; Jean-Pierre Limousin (2) ; Page Facebook de Sébastien Vigier (Photo de couverture)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s