Alison Lepin : C’est le travail qui fait toute la différence

Membre de l’équipe de France de gymnastique artistique féminine depuis plusieurs années, elle n’a cessé d’évoluer, de gravir les échelons jusqu’au podium européen la saison dernière ! Bonne généraliste mais surtout excellente aux barres asymétriques, cette jeune fille débordante de talent mais avant tout de persévérance n’a pas fini d’évoluer. Grâce à beaucoup de personnes sur les réseaux sociaux, nous avons pu les mettre à contribution afin de poser leurs questions à Alison. Entretien avec cette charmante et talentueuse jeune gymnaste.

 

« J’ai commencé la gym après avoir essayé ce sport à un stage scolaire ! »

-L-S-E-P-I : Pourquoi as-tu commencé la gym ? Tes parents ont-ils essayé de te faire éviter le haut niveau ?

A.L : J’ai commencé la gym après avoir essayé ce sport à un stage scolaire ! Mes parents étaient d’accords pour que je monte en haut niveau.

Comment imagines-tu ta vie sans la gym de haut niveau ? 

Je pense comme les lycéennes normales, finir les cours à 17h, sortir, aller voir mes amis et m’ennuyer aussi !

Quelles sont tes habitudes alimentaires ? Dois-tu faire attention à ce que tu manges ?

J’essaye de manger équilibré, on doit faire attention à notre poids mais je me fais plaisir quand même.

Alison Lepin

« Si on veut on peut ! »

Aimerais-tu un jour intégrer l’INSEP ?

Peut-être plus tard, pour l’instant je reste dans mon club à Avoine.

Est-ce que pour toi il faut avoir un certain talent à la base ou c’est avec le travail qu’on connaît la réussite ? 

Pour moi, c’est le travail qui fait toute la différence. Si on veut on peut ! Je n’avais pas appris grand chose avant d’arriver à Avoine (roue, souplesse…).

Sur quel agrès stresses-tu le plus en compétition ? Pourquoi et comment fais-tu pour gérer ce stress ?

Je stresse le plus aux barres car je sais que c’est mon agrès fort et que tout se joue là-dessus (les qualifications, les minimas…), on l’attend à cet agrès ! Pour essayer de l’évacuer, je respire, je répète mon mouvement dans ma tête et j’essaye de ne pas trop réfléchir.

 

« Je suis fière de mon parcours. »

Quelle est ta « routine » avant chaque compétition ? Pourrais-tu gérer ton stress comme tu le fais sans la gym de haut niveau ?

Je n’ai aucune routine spéciale avant chaque compétition, sauf bien sûr me maquiller et me coiffer ! Je pense que ce serait plus dur de gérer mon stress sans la gym, pour les examens par exemple.

Quel métier voudrais-tu faire ?

Kiné-Ostéopathe pour animaux.

Quand tu regardes ton parcours, qu’en penses-tu ?

Je suis fière de mon parcours et j’espère aller encore plus loin !

 

Tatou

Photos : Anh Viet Chau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s