Camille Bahl : Je n’imaginais pas vraiment ma fin de carrière comme ça

Elle incarnait la grâce et l’élégance lorsqu’elle entrait dans les gymnases. Pleine de projets, Camille Bahl a dû tout revoir dans les détails après l’annonce de sa retraite sportive à cause d’une cheville souffrante. Une décision difficile à prendre mais réfléchie, après avoir vu les Jeux Olympiques s’éloigner à cause de sa blessure, Camille Bahl a lâché petit-à-petit la gymnastique. Aujourd’hui, notre ex-gymnaste se dirige vers une nouvelle vie et de nouvelles découvertes. Ancienne membre de l’équipe de France, Camille Bahl va pouvoir pleinement se concentrer sur le bac qu’elle va passer en fin d’année. Après son annonce, nous sommes partis à sa rencontre. Entretien.

 

« Je n’imaginais pas vraiment ma fin de carrière comme ça.« 

-L-S-E-P-I : Bonjour Camille ! Peux-tu te présenter brièvement s’il te plait ?

C.B : Bonjour, je m’appelle Camille Bahl, j’ai dix-sept ans, je suis actuellement en classe de terminale S et je suis une ancienne gymnaste en équipe de France.

Récemment, tu as décidé de te retirer du monde professionnel de la gymnastique à cause de ta cheville, comment as-tu réagi à cet instant ?

Cela n’a pas été facile, c’est une décision qui s’est faite petit à petit, ce qui l’a rendue encore plus compliquée. Je n’imaginais pas vraiment ma fin de carrière comme ça.

La saison passée a été très dure physiquement et mentalement, tu as notamment vu ton rêve partir en fumée, est-ce que ce facteur a beaucoup joué dans ta prise de décision ? 

Oui, cela a beaucoup joué mais c’est principalement ma santé qui m’a poussée à prendre cette décision.

Camille Bahl 2

« Je pense que c’est le bon choix. »

Est-ce qu’on peut dire que c’est tomber pour mieux se relever ?

Je l’espère oui mais je pense que c’est le bon choix et maintenant ça ne peut qu’aller mieux.

Certains étaient contre ce « départ » ?

Non pas vraiment. Certaines personnes ont été attristées mais personne n’était contre.

Quel moment t’a le plus marqué durant ta carrière ?

Ma première sélection en équipe de France, c’était vraiment extraordinaire.

Camille Bahl 1

« Je ne sais pas trop à quoi m’attendre. »

Quel « contact » vas-tu garder avec la gymnastique ?

Je vais continuer à suivre de près les résultats de mes amies et en fonction de mon état de santé peut-être revenir dans mon club.

Tu vas démarrer une « nouvelle vie », c’est une chose qui te fait peur ?

Oui, j’appréhende beaucoup. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre, j’ai toujours vécu dans le monde du haut niveau mais j’ai vraiment hâte.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ?

De la réussite dans mes études et le rétablissement complet de ma cheville.

 

Kentin

Photos : Anne-Sophie Henri

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s