Wendy Obein : J’étais très attachée au club et à la ville

C’était la première fois que l’ex-gardienne Nantaise revenait en Loire-Atlantique. Après son départ il y a quelques années, Wendy Obein est revenue pour jouer un quart de finale face à son ancien club, le NLAHB. Un retour aux sources placé sous le signe de l’émotion puisque l’Allemande d’adoption a pu retrouver son entourage à l’occasion de ce match. Qualifiées pour la suite de la compétition en EHF Cup, les joueuses de Metzingen ont tout de même eu du mal à évincer les Ligériennes de leur chemin. Troisièmes en Bundesliga, elles vont devoir affronter du lourd pour les demies-finale puisqu’elles joueront face à Rostov. Alors espérons que notre Nantaise soit championne d’Europe en fin de saison. Entretien avec Wendy Obein.

 

« J’étais très attachée au club et à la ville. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Wendy ! Comment vas-tu depuis notre dernière interview ?

W.O : Bonjour, depuis novembre tout va très bien. La saison se passe bien.

Tu es revenue à Nantes à l’occasion de l’EHF Cup, comment s’est passé ton retour ?

C’était vraiment super de pouvoir revenir jouer à Nantes. J’étais vraiment contente de revoir tout le monde, mes amis, les bénévoles, le public, je me suis sentie comme à la maison.

Qu’est-ce que cela t’a fait de revenir dans ton ancien club à l’occasion d’un quart de finale de coupe d’Europe ?

C’était vraiment un super moment avec beaucoup d’émotions forcément. J’étais très attachée au club et à la ville.

Wendy Obein 3

« Ça m’a vraiment fait du bien de couper et de pouvoir voir tout le monde.« 

Tu as remporté ce match retour synonyme de qualification pour une demie-finale, même si Nantes n’était pas attendu il fallait s’en méfier ?

Bien sûr ! Elles font une belle saison en championnat et au match nous avons gagné de quatre buts chez nous donc on n’avait pas énormément d’avance. De plus, le match retour a été serré.

L’objectif est d’aller gagner cette compétition prestigieuse ?

Oui c’est l’objectif mais nous tombons contre Rostov en demie-finale, là c’est du lourd. Donc, je pense que si nous arrivons déjà à éliminer Rostov, ça serait super.

As-tu pu profiter un peu de ton retour à Nantes ?

Oui, on avait deux jours de libre après le match donc je suis restée chez Wendy Lawson. Ça m’a vraiment fait du bien de couper et de pouvoir voir tout le monde. Cela m’a ressourcé pour la suite.

Wendy Obein 2

« Je suis vraiment épanouie ici. »

Si on revient à ta saison, comment se passe-t-elle ?

Nous sommes troisièmes en Bundesliga, nous avons perdu trois matchs depuis le début de saison. Les objectifs du club sont pour l’instant atteints mais il y a encore beaucoup de matchs. Puis, nous sommes toujours qualifiées pour l’EHF Cup et la coupe d’Allemagne.

Tes objectifs personnels sont-ils remplis ?

Tout dépend si nous gagnons au moins un titre cette saison (rires). Personnellement, oui je suis vraiment épanouie ici et ça se passe bien pour ma part.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ?

Un titre, ça serait pas mal (rires).

 

Kentin

Photos : Philippe Padioleau (Photo de couverture) ;  Laury Rousseau (1) ; Facebook de Wendy Obein (2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s