Alpha Daff : C’est un beau challenge qui n’est pas facile

Son changement était soudain et presque inattendu. D’abord passé par le Stade Lavallois et l’US Changé, Alpha Daff a décidé de bifurquer vers le futsal à l’étoile Lavalloise, club de Ligue 2 en futsal. Un challenge que se lance le jeune Mayennais mais au début tout le monde n’était pas pour. Alpha Daff a dû convaincre toutes les personnes qui ont accepté de le voir partir dans une autre catégorie de football. Souvent sous-estimé, le futsal est pourtant en plein développement et devrait être beaucoup plus médiatisé dans quelques années. Entretien avec Alpha Daff.

 

« C‘est un beau challenge qui n’est pas facile. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Alpha, comment vas-tu depuis notre dernière interview ? Peux-tu te présenter une nouvelle fois s’il te plait ?

A.D : Bonjour, ça va je me porte bien depuis la dernière fois malgré quelques changements au niveau sportif. Je m’appelle Alpha Daff, après avoir passé cinq années dans le centre de formation du Stade Lavallois, je suis aujourd’hui joueur en Ligue 2 de futsal à l’étoile Lavalloise.

Il y a eu un gros changement puisque tu es passé du football au futsal, quelle est l’origine de cette bifurcation soudaine et inattendue ? 

Le futsal est un sport encore en développement en France, pour ma part, j’ai fait ce choix pour plusieurs raisons. D’abord, l’intérêt du club pour moi mais aussi pour ce que cela peut m’apporter personnellement. Puis, c’est un beau challenge qui n’est pas facile du tout contrairement à ce qu’on peut penser.

Qu’apprécies-tu dans le futsal ? 

C’est différent de l’herbe et c’est plus difficile physiquement et tactiquement. Il y a des joueurs très à l’aise techniquement et ça va très vite. Ce que j’apprécie, c’est l’intensité des matchs et la proximité avec le public. On est aussi face à nos responsabilités car la moindre erreur est visible donc on ne peut pas se cacher.

 

« J’essaie d’être au maximum à l’écoute pour apprendre le plus vite possible.« 

Comment s’est passée ton intégration ? Et ton adaptation à un nouveau type de football ?

J’ai été très bien accueilli par tout le monde, c’est un club familial, les joueurs, les dirigeants et le coach ont tout fait pour faciliter mon intégration. Mon adaptation par rapport au futsal se fait petit à petit donc ce n’est pas facile. Il y a beaucoup de choses à assimiler et les plus vieux m’aident beaucoup. J’essaie d’être au maximum à l’écoute pour apprendre le plus vite possible.

Pourquoi avoir « arrêté » le football ?

J’ai passé six mois difficiles après mon départ de Laval, je ne sais pas si « arrêter » est le mot juste parce que le futsal reste du football mais je pense que j’avais besoin de ça.

Le futsal est assez méconnu en France, trouves-tu que c’est une discipline qui devrait plus médiatisée ? 

La France a un peu de retard au niveau du futsal par rapport à d’autres pays comme la Belgique mais je pense que ça va venir dans les années qui viennent parce que c’est un sport qui est en train d’évoluer en Europe, il devrait donc être plus médiatisé.

Tu vis de bons moments là-bas, notamment un huitième de finale en coupe de France, est-ce aussi intense qu’avant ?

Oui, je vis de très bons moments, c’est un club et une équipe qui respirent la joie de vivre et cela contribue beaucoup au niveau des résultats notamment en coupe où nous sommes toujours présents. Les matchs sont intenses en Ligue 2 comme en coupe.

 

« Je les remercie d’avoir respecté ma décision. »

Comment es-tu rentré en contact avec cette équipe ?

Je connaissais le président depuis quelques temps, on échangeait régulièrement par le passé et il suivait un peu mon parcours. Puis, ça s’est fait naturellement.

Certains étaient contre cette prise de décision ?

Certains étaient contres, les six premiers mois j’étais dans un club de CFA2 où j évoluais en U19 Nationaux, c’était un peu compliqué, ils n’étaient pas forcément pour ma décision mais c’est ce qu’il y avait de mieux pour moi et pour mon développement personnel alors je les remercie d’avoir respecté ma décision.

Où pourrons-nous te voir fouetter la balle prochainement ? 

Les matchs se déroulent le samedi après midi en Ligue 2 à domicile ou un peu partout en France.

Pour finir, que pourrions-nous te souhaiter de mieux pour la suite ?

Ne pas être blessé, puis, continuer à progresser et à atteindre mes objectifs. Aller le plus loin possible en coupe de France parce que le club le mérite et surtout avoir mon bac.

 

Kentin

Photo : Envoyée par Alpha Daff

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s