A la découverte de Théo Zerrouki

Il se donne les moyens de réussir. Parti en août 2016 en direction du Canada pour aller pratiquer le volleyball, Théo Zerrouki souhaite réaliser toutes ses classes au Québec avant de revenir en France pour essayer de percer dans le milieu du sport professionnel. Soutenu par son père, notre jeune Parisien a tous les ingrédients afin de réussir son projet professionnel. Motivé et persévérant, Théo Zerrouki ne compte pas baisser les bras de sitôt, ce qui pourrait déconcerter certains de ses adversaires. Intrigués par son profil et son talent, nous sommes partis à sa rencontre. Entretien.

 

-L-S-E-P-I : Bonjour Théo, comment vas-tu ? Peux-tu te présenter s’il te plaît ?

T.Z  : Salut ! Ça va très bien et toi ? Alors, je m’appelle Théo Zerrouki, j’ai dix-neuf ans et je viens de Paris mais j’habite au Québec depuis août 2016.

Ça va bien. Tu pratiques le volleyball au Québec, tu es parti de la France pour aller là-bas, pourquoi avoir fait ce choix ?

Mon ancien entraîneur en France connaissait un peu le monde là-bas alors il m’a emmené avec un autre coéquipier et nous avons pratiqué le volleyball pendant une semaine avec l’équipe des Titans de Limoilou, à la fin de la semaine, le coach Rock Picard m’annonce qu’il me veut dans son équipe l’année prochaine, je n’ai pas hésité une seconde et j’ai tout de suite accepté. De plus, mon père m’accompagne à 100% dans ce projet et j’en suis très reconnaissant. J’ai aussi choisi cette équipe car ils sont champions du Québec depuis trois ans d’affilés et qu’ils sont vice-champions du Canada depuis deux ans d’affilés. Actuellement, nous jouons la demi finale du championnat Canadien.

Quelle est la différence entre le volley en France et au Canada ? 

Après avoir commencé ce sport, mon objectif a directement été de jouer professionnel mais en France il y a peu de structures pour pouvoir faire du volley-ball intensément et faire de bonnes études en même temps. Mes parents voulaient absolument que j’ai un diplôme car être sportif de haut niveau ne dure pas toute une vie. Alors le système canadien qui est presque le même qu’aux États-Unis me permet de jouer au volley douze heures par semaine minimum tout en étant étudiant.
Théo Zerrouki 1

Est-ce que cette discipline est aussi connue là-bas que dans les pays européens ?

Oui autant voire plus. Le volleyball est quand même populaire.

Pour l’instant tu n’es pas en université, est-ce le même fonctionnement qu’aux États-Unis avec le basket ? 

Pour l’instant, je joue au niveau collégial, je ne sais pas si c’est le même fonctionnement que le basket aux États-Unis mais ça doit être pareil.

Quelles sont tes ambitions dans le volleyball ? 

J’espère finir mes études collégial et universitaire au Canada. Ensuite, pourquoi pas rentrer en France pour jouer au haut niveau.

Comment vis-tu l’éloignement avec tes parents ? 

Je suis très proche de mon père alors c’est quand même compliqué, après, j’essaie d’avoir des nouvelles du reste de ma famille. Puis, je me dis que je vis une belle expérience donc dans l’ensemble ça va très bien.

Théo Zerrouki 2

Si on entre un peu dans ta vie privée durant quelques questions, quelle est la chose que tu adores faire ?

J’adore passer du temps avec mes amis.

Ta nourriture préférée ? 

Je dirais le Subway même si j’essaie d’avoir une bonne alimentation.

As-tu une playlist de musique que tu écoutes avant un match ou autres ?

J’écoute beaucoup les musiques de Niska avant mes matchs. Ça me motive.

Quel est le proverbe que tu gardes dans un coin de ta tête ?

Never give up.

Pour finir, quel métier aimerais-tu exercer ? 

J’aimerai beaucoup être professeur d’EPS.

 

Kentin

Photos : Envoyées par Théo Zerrouki

Une réflexion sur “A la découverte de Théo Zerrouki

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s