Mathias Lessort : J’aimerai déjà être drafté en NBA et avoir un contrat dès la saison prochaine

Du haut de ses deux mètres cinq, Mathias Lessort ne vit que pour une chose, le basketball. Bercé dedans depuis son plus jeune âge, il a d’abord suivi ses frères et notamment Grégory Lessort, lui-même professionnel à Vichy Clermont en Pro B. Évoluant à Nanterre depuis son départ de Chalon/Saône, notre pivot n’a qu’un seul objectif, être drafté. Fouler les parquets de la plus grand ligue de basketball au Monde aux côtés d’un Porzingis ou d’un Gobert le fait rêver, et pour réaliser ce rêve qui l’habite depuis sa plus tendre enfance, Mathias Lessort n’hésite pas à donner corps et âme à l’entrainement. Une preuve de détermination et de persévérance. Entretien.

 

« Il fallait que je prenne une décision par rapport à ma carrière. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Mathias ! Comment vas-tu ? Pourrais-tu te présenter s’il te plaît ?

M.L : Bonjour, ça va très bien. Je m’appelle Mathias Lessort, j’ai vingt et un ans, j’évolue à la JSF Nanterre et je suis originaire de la Martinique.

Mathias Lessort.jpg

Tu as quitté l’ELAN Chalon/Saône cet été pour aller à Nanterre, expliques nous un peu ton choix…

Il fallait que je prenne une décision par rapport à ma carrière. J’avais le choix entre plusieurs équipes dont Chalon/Saône et Nanterre. J’ai réfléchi avec certaines personnes et la meilleure décision qui est sortie est celle de Nanterre pour différentes raisons. Le choix s’est fait assez logiquement mais ce n’était pas une obligation de partir de mon ancien club mais j’estimais que Nanterre était la meilleure option.

Ton frère, Grégory, t’a-t-il conseillé ?

Oui ! J’écoute tout le temps les conseils de mes frères avant de prendre mes décisions. Je leur demande toujours ce qu’ils en pensent.

Comment s’est passée ton intégration ?

Elle s’est plutôt bien passée, il y avait aussi d’autres nouveaux joueurs. Je suis reparti à zéro. Les gars sont supers sympathiques et c’est très familiale donc ç’a facilité les choses.

Quel était le projet proposé ?

Le projet était de signé trois ans, ce que j’ai fait, mais j’aimerai m’orienter vers la NBA avant la fin de cette date puisque ce serait bénéfique pour le club et moi. J’aimerai partir aux États-Unis le plus vite possible.

mathias-lessort-3

« j’ai dû attendre mon heure« 

La saison passée tu étais « caché » derrière un Devin Booker en feu, comment le vivais-tu ?

C’était très compliqué. Parfois, j’étais très frustré mais j’ai dû attendre mon heure puis au fur et à mesure le coach m’a laissé prendre des minutes et on m’a fait confiance.

Quel relation entretenais-tu avec Jean-Denys Choulet ?

C’était une bonne relation, c’est un très bon coach, il aime rigoler en dehors du terrain et parfois sur le terrain. Il est cool et il adore faire la fête.

mathias-lessort-4

Es-tu toujours en contact avec certains ?

Je parle pratiquement à tout le monde mais j’échange souvent avec David et Axel.

Ne regrettes-tu pas quelques instants de ton passage à Chalon/Saône ?

Non pas vraiment ! J’avais plutôt une bonne relation avec les joueurs, on est des êtres humains donc on s’attache à certaines personnes et quand ça ne va pas on pense à ses gens-là donc non je ne regrette pas vraiment.

Petite question à part, j’aimerai savoir ce que tu penses du jeune Victor Mopsus ?

Je ne l’ai pas beaucoup fréquenté, c’est un garçon très précoce qui a une maturité impressionnante pour son âge. Il a encore des choses à travailler pour réaliser ses objectifs mais il part avec une très grosse avance.

mathias-lessort-2

« J’aimerai déjà être drafté en NBA et avoir un contrat dès la saison prochaine. »

Si on revient au championnat, vous êtes actuellement quatrièmes, une bonne place mais toutes les équipes sont assez proches n’est-ce pas ?

C’est la Pro A. C’est rare qu’il y ait un gros écart. On était troisième il n’y a pas longtemps et on jouait pour la deuxième place maintenant nous sommes quatrièmes donc ce n’est pas une mauvaise place mais on peut faire mieux en deuxième partie de saison.

Quels sont tes objectifs ?

J’aimerai déjà être drafté en NBA et avoir un contrat dès la saison prochaine mais d’abord je dois finir mon année avec Nanterre et pourquoi pas ramener quelques titres.

Que penses-tu de tes prestations depuis ton arrivée ?

C’est toujours difficile de se juger soi-même. Il y a des hauts et des bas, je suis très exigent avec moi. Je ne suis pas très satisfait de mon début de saison, pourtant, on me dit le contraire. Je peux encore faire mieux, être constant et améliorer certaines choses.

mathias-lessort-1

« Quand il voit une porte entre-ouverte il ne se contente pas d’y aller doucement il y va en la défonçant. »

Tu souhaites aller en NBA, actuellement ce n’est plus un rêve mais bien un objectif ?

C’est clairement un objectif et je ne le cache pas. Ce n’est pas trop haut, j’ai les capacités pour l’accomplir. Je vais me donner les moyens de réussir afin de l’atteindre.

Tu es assez proche de Clint Capela, est-ce qu’il te conseille sur certains aspects du jeu ou autres ?

Quelques fois mais on parle de tout et de rien. Après, il y a le décalage horaire et Clint est souvent en déplacement avec Houston.

Et qu’en pense ta famille ?

Ils sont tous derrière moi, c’est important car ils m’encouragent et me poussent pour l’accomplir. J’ai aussi la chance d’avoir un grand frère tel que Grégory qui est dans le milieu depuis plus dix ans. Il a vécu plus de choses, il me raconte ses expériences et il me conseille beaucoup.

Tu es une personne assez admiratif de Ronny Turiaf, lui-même passé par la NBA, est-ce lui qui t’a donné l’envie de pratiquer le basketball ?

Non, j’avais commencé le basketball bien avant ça. Je suis très admiratif de son parcours, il a toujours travaillé et il est toujours allé chercher ce qu’il voulait car rien ne lui était donné. Quand il voit une porte entre-ouverte il ne se contente pas d’y aller doucement il y va en la défonçant. Il n’a rien lâché.

Si tu devais être drafté dans une équipe de ton choix, où irais-tu ?

Le mieux serait d’aller dans une équipe où il n’y a pas trop d’intérieurs comme ça j’aurai du temps de jeu sinon j’aimerai bien aller dans mon équipe préférée, les KNICKS.

 

Kentin

Photos : Liliane Boussac ; Claire Macel ; photos-elan.fr JMLequime (Photo de couverture & 3)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s