A la découverte d’Alexia Sanchez

Elle a le football dans le sang, Alexia Sanchez est née avec un ballon de football aux pieds. Fille d’une mère footballeuse et d’un père footballeur, elle ne pouvait pas échapper à cette « tradition ». Battante, comme elle se décrit, cette jeune passionnée espère bientôt passer le cap tant attendu, devenir professionnelle. Joueuse au Toulouse FC mais aussi ex-Montpelliéraine, Alexia Sanchez a déjà un palmarès bien étoffé pour son âge, de quoi faire quelques jalouses mais le football féminin reste parfois sous-estimé puisque des remarques sexistes sortent toujours de la bouche de certains « fans » de cette discipline internationale.

 

-L-S-E-P-I : Bonjour Alexia, comment vas-tu ? Accepterais-tu de te présenter pour nos lecteurs s’il te plaît ?

A.S : Bonjour, très bien merci. Je m’appelle Alexia Sanchez, j’ai dix-huit ans, je pratique le football depuis l’âge de quatre ans. Au début, j’ai commencé dans le club de mon village, Lansargues. Puis, je suis partie au Montpellier HSC  et cette année je suis au Toulouse FC. Je joue au poste de latérale droite mais je peux aussi jouer milieu offensive et défensive.

alexia-sanchez-2

Tu es donc une jeune footballeuse au Toulouse FC, parles nous un peu de ton parcours.

Je suis en U19. J’ai donc commencé à l’âge de quatre ans dans mon club de Lansargues, puis, je n’ai été qu’une fois sélectionnée en équipe de la ligue régionale. Ensuite, j’ai été recrutée par le MHSC à l’âge de douze ans en sport études. J’ai été championne de France UNSS avec Montpellier, on a aussi gagné le championnat U15 à sept et l’an dernier nous sommes devenues vices championnes de France UNSS. Il y a un an, je me suis blessée aux ligaments croisés et n’ayant pas réintégré les terrains j’ai pris la décision de partir au TFC là ou j’ai pu retrouver les terrains et reprendre confiance en étant titulaire et je remercie ce club.

Comment es-tu arrivée au football ?

C’est de génération en génération. Mon grand-père était arbitre officiel, ma mère jouait au football et mon père aussi, j’ai donc suivi ce chemin et j’en suis très fière.

alexia-sanchez

On entend parfois des réactions sexistes par rapport aux femmes dans le football, qu’aimerais-tu leur dire ?

Oui c’est vrai que l’on entend parfois des remarques. Ce sont des gens qui ne savent pas ce qu’ils disent et qui n’ont peut-être jamais vu un match féminin. Donc, j’aimerai juste leur dire de regarder au moins un match féminin et d’arrêter de faire du sexisme.

En tant que femme, comment réagis-tu à ce genre de remarque ?

C’est vrai qu’au fond ça met la rage d’entendre ce genre de choses mais je les laisse parler.

Si on revient un peu à ta carrière, quelle est ta journée type ?

Cours et entraînements par la suite, même si en ce moment ça n’a pas été facile dans les études suite à une opération du coude.

Pour devenir professionnelle il faut parfois effectuer des sacrifices, n’est-ce pas contrariant quelques fois ?

Si c’est vraiment ce que l’on veut faire alors il faut effectuer des sacrifices. J’en ai déjà fait et je ne les regrette absolument pas. Donc, non ce n’est pas contrariant si on aime ce que l’on fait.

alexia-sanchez-3

Nous sommes tous des compétiteurs dans l’âme, certains ont des objectifs plus élevés que d’autres, as-tu des objectifs pour cette deuxième partie de saison ?

Oui, ça serait une excellente joie d’être sur le podium même si nous savons que cela va être difficile avec les équipes qu’il y a en face de nous. J’aimerai aussi intégrer l’équipe de deuxième division.

Je vais revenir aussi au mercato hivernal, que penses-tu de l’arrivée d’Alex Morgan à Lyon pour six mois et le retour d’Amandine Henry au PSG ?

Ce sont deux grandes joueuses avec de grandes qualités, elles vont faire du bien aux deux équipes. Lyon a vraiment fait un très bon choix en faisant venir Alex Morgan. Elle va beaucoup apporter.

Je veux que tu fermes les yeux et que tu t’imagines dans quatre ans. Que fais-tu ? Que deviens-tu ? Où es-tu ?

J’aimerai être professionnelle avec le TFC  mais seul l’avenir me le dira.

Si tu devais te qualifier en trois mots, lesquels choisis-tu ?

Battante, simple et réservée.

Si ton rêve ne parvient pas à se réaliser, quel métier aimerais-tu exercer ?

Éducatrice sportive.

 

Kentin

Photo : Facebook d’Alexia

2 réflexions sur “A la découverte d’Alexia Sanchez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s