Émilien Jeannière : Je ne me voyais pas ailleurs

Il a été l’un des meilleurs juniors de cette saison 2016 et ses efforts ont pu être récompensés avec une signature dans l’équipe emblématique du Vendée U. Un transfert évident pour Émilien Jeannière qui ne se voyait pas dans une autre structure. Avec un bilan positif, ce jeune Vendéen est déjà entrain de préparer 2017, une année classée sous quatre mots : plaisir, découverte, progresser et apprendre. Quoi de mieux pour apprendre si on est entouré des plus expérimentés ?  Cela ne nous étonnera pas de voir ce jeune cycliste exceller dans cette catégorie espoirs.

 

« Le bilan est dans l’ensemble positif. »

-L-S-E-P-I : Bonjour Émilien, comment vas-tu ? Ta saison est finie, place au repos maintenant ?

E.J : Bonjour, ça va bien. Oui, la saison est terminée mais la préparation hivernale est déjà commencée. J’essaie plusieurs activités pour prendre du plaisir comme du VTT, de la musculation, de la course à pied et de la piscine.

Quel bilan en tires-tu ?

Le bilan est dans l’ensemble positif puisque j’ai découvert le plus haut niveau en juniors et j’ai obtenu de beaux résultats dans plusieurs courses internationales. Après, je me dis que sur certaines courses je ne suis pas passé loin comme sur les Coupes de France.

 

« Je ne me voyais pas ailleurs. »

Tu as réalisé une bonne et belle saison, là, tu vas passer un cap très important, tout va changer, comment appréhendes-tu 2017 ?

2017 sera basé sur les mots : plaisir, découvrir, apprendre et progresser. J’ai hâte de courir avec le Vendée U.

Tu signes donc au Vendée U, une équipe emblématique mais expliques nous ton choix d’avoir choisi cette équipe et pas une autre ?

C’est normal pour moi, je ne me voyais pas ailleurs. Je suis cette équipe depuis que j’ai commencé le vélo. C’est l’équipe emblématique de la Vendée et j’habite juste à côté donc c’est beaucoup plus pratique.

 

« Apprendre auprès des plus expérimentés. »

Est-ce qu’en réalisant d’avoir signé dans une grande équipe de Division Nationale 1, on change sa préparation ?

Ma préparation est sensiblement la même que l’an dernier pour le moment, je multiplie les activités mais après j’irai en stage avec l’équipe pour me préparer et c’est ce qui va changer.

Penses-tu déjà à tes objectifs ?

Non pas forcément, mais je veux tout de même découvrir de grandes courses mais avec une équipe comme la nôtre il faut laisser le temps faire, apprendre auprès des plus expérimentés.

Sur quelles courses aimerais-tu figurer ?

Je n’y ai pas trop réfléchi, il y en a tellement à découvrir.

 Le mot de la fin par Émilien Jeannière : J’aimerais remercier mon club, le VC les Herbiers, le Cref de la Roche sur Yon, ma famille et mon entraîneur : Tony Josselin (Global Coaching Next Pace), qui m’aident à avancer.

Kentin

Photo : Vélo-Ouest

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s