Oréane Lechenault : Quand il y a une petite chute on est toujours à se booster

Comme on dit « Petite par la taille mais grande par le talent » c’est le cas d’Oréane Lechenault, 1m44 pour cette jeune fille qui déborde d’énergies et de talents. Elle nous a prouvé qu’elle pouvait aller très loin dans la gymnastique, à seulement seize ans,  cette jeune fille a participé à ces premiers Jeux Olympiques. La Lilasienne a montré qu’elle avait sa place en équipe de France et qu’elle pouvait réaliser de grandes choses. Elle aura surtout vécu l’un des meilleurs moments de sa jeune carrière sportive, un rêve devenu réalité. Alors qu’elle entre en première S, Oréane Lechenault fait sa rentrée à l’INSEP avec encore plus de projets.

 

« C’est quelque chose d’incroyable. »

-L-S-E-P-I : « Tu as eu seize ans il y a quelques jours, ton plus beau cadeau a été de participer aux Jeux Olympiques ? »

O.L : « Oui c’est sûr. Revenir de Rio et fêter mon anniversaire quelques jours après c’est génial.

-L-S-E-P-I : « Avoir seize et faire les JO, c’est quand même quelque chose d’incroyable… »

O.L : « Oui quand même, c’est quelque chose d’incroyable. »

 

« Elle a gagné la médaille d’or. »

-L-S-E-P-I : « Ce sont les plus beaux jours de ta jeune carrière ? »

O.L : « On va dire ça, j’espère vivre encore de beaux moments. »

-L-S-E-P-I : « Si tu devais te mettre dans la peau d’une sportive Française, qui choisirais-tu ? Et pourquoi ? »

O.L : « Je dirais Estelle Mossely, tout d’abord, parce qu’elle a gagné la médaille d’or et j’aime bien cette sportive. »

 

« Quand il y a une petite chute on est toujours à se booster. »

-L-S-E-P-I : « Parles nous un peu dans l’ambiance là-bas… »

O.L : « C’était impressionnant. Le public encourageait toutes les équipes, c’était bien car ils étaient vraiment là pour voir tout le monde, il n’y avait aucun favoritisme. Il y avait aussi beaucoup de monde. Après dans l’équipe, on est super soudée, on est toujours ensemble, quand il y a une petite chute on est toujours à se booster, franchement on est une super équipe. »

-L-S-E-P-I : « Si on revient globalement à ta carrière sportive, comment gères-tu sport de haut niveau et scolarité ? »

O.L : « Pour l’instant ça va, je m’en sors bien dans les deux disciplines, là j’entre en première S et je gère bien. »

-L-S-E-P-I : « Tu rentres à l’INSEP, c’est une « nouvelle » vie qui commence pour toi ? »

O.L : « Oui, je rentre à l’INSEP suite à la fermeture du pôle de Toulon. Je reviens donc à Paris. Je dirais plus que c’est une nouvelle aventure qui commence. »

 

Kentin

Photo : Oréane Gym

Une réflexion sur “Oréane Lechenault : Quand il y a une petite chute on est toujours à se booster

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s